Little Happiness

Dessin passage

Véronique Hours - Fabien Mauduit - Benjamin Viale (FR/CA)

Concept - 小幸福  Petits bonheurs

La proposition se livre ici à une succession de récits poétiques révélant les atouts du site de l'Expo 2010 dans une approche novatrice et sensible.
Une multitude de micro-interventions permet ainsi un dialogue urbain améliorant quotidiennement la qualité de vie des habitants.
Généralement peu représentée à l’échelle d’un grand masterplan, cette approche permet la conception de Passages Urbains  souligné par une collection de Petits Bonheurs (Xiǎo xìng fú ;  expression chinoise  couramment utilisée pour décrire les plaisirs simples dans la vie) que le site de l'Exposition devra offrir aujourd'hui et demain.

OULIPO ET RAYMOND QUENEAU

Ces narrations sont inspirées du livre  « Exercice de style » de l'auteur Français Raymond Queneau, co-fondateur du groupe Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle).
Créé dans les années soixante par des mathématiciens et écrivains francophones, ce groupe  explore les notions de contraintes et autres procédures littéraires destinées à encourager la création.
Le livre « Exercice de style »  raconte une histoire banale répétée quatre-vingt-dix-neuf fois. Chaque fois, l’anecdote prend un genre stylistique bien particulier. Une histoire assez ordinaire devient alors fascinante pour le lecteur lorsqu’au fur et à mesure de la lecture,  chaque style révèle divers angles d’interprétation de l'action.
D’une manière similaire, nous proposons une relecture du projet à travers des récits narratifs déclinés sous cinq styles, formes et ambiances différentes afin de décrire la variété des espaces et des expériences urbaines. Le récit porte sur les déambulations d’un résident Shanghaïen vivant aux abords du site de l'Exposition. Il sera le personnage principal expérimentant les passages urbains à pied ou à vélo, de sa résidence jusqu’au bord du fleuve Hangpu.

UN PARCOURS, TROIS PASSAGES

Son parcours s’échelonne sur trois passages dont les caractéristiques se retrouvent dans d’autres endroits du site de l'Exposition :

- Passage 01 : Passage d'un quartier résidentiel aux nouveaux quartiers de l’expo en passant au-dessous du nouveau viaduc TGV

- Passage 02 : Passage à travers et le long des édifices commerciaux et culturels en rupture d’échelle avec le piéton

- Passage 03 : Traversée d'une voirie principale au bord du fleuve Huangpu

Pour développer ces projets, nous avons élaboré une « boîte à outils » permettant de résoudre localement les problématiques urbaines. Le résultat se traduit par un « nuage d'interventions », activant chaque Passage et les reliant ensemble le long d’un cheminement cohérent et agréable pour l’usager.

CINQ RÉCITS, CINQ REPRÉSENTATIONS GRAPHIQUES

Cinq récits permettent ainsi la conception des passages urbains, traduits graphiquement de cinq manières différentes.

1) Le texte "Analyse Logique" est illustré par un Plan Stratégique
2) Le texte "En Partie double" est illustré pour chaque action par deux collages
3) Le texte de "L'Interrogatoire" est illustré par une coupe transversale
4) Le texte "Télégraphique" est illustré en plan
5) Le texte "Rétrograde" est illustré par une perspective de nuit

Les 5 textes

Analyse logique

Huit heures. Environ. Matin. Vers huit heures du matin environ. C'est le temps.

Travail. Trajet. Un trajet pour aller au travail. C'est l'action.

Jeune homme. Complet-cravate. Un jeune homme en complet-cravate. C'est le personnage principal.

Grand-père. Tai-chi. Salutation. Le jeune homme salue son grand-père en train de faire du tai chi à l'extérieur. C'est l'évènement numéro 1.

Jardin potager. Voisine. Litchis. Cadeau. Sur son chemin, une voisine offre au jeune homme des litchis fraichement cueillis du jardin potager. C'est l'évènement numéro 2.

Kiosque bibliothèque. Livre. Emprunt. Le jeune homme emprunte un livre au petit kiosque bibliothèque. C'est l'évènement numéro 3.

Train à grande vitesse. Dessous. Légumes. Fruits. Marché. Odeur. En arrivant sous le train à grande vitesse, il apprécie les odeurs variées des fruits et légumes du marché. C'est l'évènement numéro 4.

Borne de transport public. Bicyclette. Location. Le jeune homme loue une bicyclette à la borne de transport public. C'est l'évènement numéro 5.

Bosquet. Brume. Traversée. Il traverse un bosquet agréable et dense et est rafraichi par une douce brume. C'est l'évènement numéro 6.

Esplanade de Sculptures. Araignée de Louise Bourgeois. Emerveillement. Pendant quelques secondes, il s'émerveille devant l'Araignée de Louise Bourgeois. C'est l'évènement numéro 7.

Jeune femme. Danse. Aperçu. En jetant un œil vers le haut, il aperçoit une jeune femme en train de danser. C'est l'évènement numéro 8.

Jardin minéral. Oiseaux. Entendre. En passant à travers le paisible jardin minéral, il apprécie le son des oiseaux qui chantent. C'est l'évènement numéro 9.

Passerelle. Scintillant. Rizières. Il continue sa route à travers les rizières en empruntant une passerelle scintillante. C'est l'évènement numéro 10.

Borne de transport public. Bicyclette. Retour. Le jeune homme dépose sa bicyclette dans une autre borne de transport public. C'est l'évènement numéro 11.

Vieil homme. Thé vert. Achat. Il achète un thé vert à un vieil homme. C'est l'évènement numéro 12.

Ferry. Livre. Lecture. Thé vert. Boire. Travail. Destination. Le jeune homme s'assied dans le ferry pour Lujiazui, son lieu de travail, et se met à lire en buvant son thé vert. C'est la conclusion de ces 12 derniers événements.

Conclusion logique.

En partie double

Vers 8 heures et le matin, un jeune homme, va et sort de chez lui et de son appartement pour aller à son travail et son boulot. Il marche et se balade à pied, rencontre et salue son grand-père et membre de sa famille en pleine séance de tai-chi et d'art martial chinois avec des amis et des camarades. Une jeune femme et une voisine lui offre et lui tend des litchis et des fruits tropicaux fraichement cueillis et tout juste ramassés dans le jardin potager. Il accepte et la remercie avec joie et gratitude. Il emprunte et prend un livre et un roman à la bibliothèque et au kiosque de voisinage. Il se déplace et marche sous le train à grande vitesse où il apprécie et profite des différentes odeurs et des parfums variés du marché quotidien et de l'espace forain de vente. Puis il loue un vélo et une bicyclette au service de transport public et la borne vélo libre-service. Il croise d'abord et dans un premier temps un bosquet et une petite forêt agréable et plaisante, se rafraichit et baisse la température de son corps en passant à travers une douce brume et un brouillard pulvérisé. Il continue et poursuit son trajet par l'Esplanade de Sculptures et par le Jardin Culturel. Il admire et contemple les environs en passant devant une œuvre d'art de Louise Bourgeois et une “Araignée”. Au même moment et en simultané, il aperçoit et il remarque une jeune femme et un corps humain de sexe féminin en train de danser et de bouger son corps au rythme de la musique. Puis et ensuite, il pédale et passe à travers le jardin minéral et le jardin zen, et se sent heureux et jovial à l'entente et à l'écoute de la musique et du son des oiseaux et des animaux volants. Son chemin et itinéraire se poursuit en traversant et passant par la passerelle et la plateforme aux formes organiques entourée d'un réseau scintillant et d'une masse d'objets flottant brillants qui rend le lieu et l'espace poétique et lyrique. Il rend et remet son vélo, va et marche vers un étal et stand pour acheter et se procurer un thé vert et une boisson chaude. Pour conclure et pour terminer cette histoire, il se rend et s'assied dans le bateau et le ferry qui a pour destination et qui se rend à son lieu de travail et à Lujiazui.

Interrogatoire

- A quelle heure êtes-vous parti travailler?  
- A 8 heures ce matin. 

- Où habitez-vous?
- Au numéro 8 de la rue  Xin Bei Tong Dao.

- Est-ce que quelqu'un vous a aperçu en quittant votre appartement?
- Oui. J'ai salué mon grand-père qui faisait du tai-chi avec d'anciens camarades.

- Fut-il l'unique personne que vous avez croisée ce matin?
- Non. J'ai continué mon chemin le long du jardin potager et y ai croisé Mademoiselle Li, une voisine, qui m'a gentiment offert des litchis.

- C'est tout?
- Non. Je me suis également arrêté un court instant au kiosque de quartier pour emprunter un livre que j'avais l'intention de lire sur mon trajet en ferry.

- Comment êtes-vous allé au terminal de ferry?
- J'ai loué une bicyclette à la borne de transport public situé sous le viaduc du train à grande vitesse, juste après le marché aux légumes, et me suis aussitôt mis en route.

- Quel chemin avez-vous emprunté?
- J'ai pédalé le long de la rue Da Shu, cette rue qui traverse un très agréable bosquet de platanes.

- Avez-vous traversé l'Esplanade de Sculptures?
- Oui.

- Avez-vous remarqué quelque chose de suspect?
- Non, rien de suspect. Toutes les sculptures y étaient, et comme d'habitude, une foule dansait, chantait ou méditait sur la plateforme supérieure. Beaucoup d'entre eux y accédaient par l'escalier mécanique.

- Avez-vous traversé le jardin minéral ?
- Oui, j'étais surpris de voir autant de gens se promener avec leurs oiseaux en cage.

- Comment s'est terminé votre trajet à bicyclette?
- J'ai emprunté la passerelle scintillante pour traverser l'avenue Shangnan avant de remettre la bicyclette à la borne située au pied de celle-ci.

- A cet endroit précis, avez-vous remarqué quelque chose d'étrange?
- Oui. Comme la journée était particulièrement ensoleillée et qu'un fort vent soufflait, la maille étincelante vibrait et brillait de plus belle, ce qui rendit la traversée absolument magique.

- Etes-vous monté sur le ferry juste après?
- Non. Je me suis arrêté à un de petits kiosques pour m'acheter un thé.

- Donc, si je comprends bien, vous n'avez rien à déclarer?
- Non. Rien à déclarer.

Télégraphique

MATIN STOP HOMME STOP VA TRAVAILLER STOP CROISE TERRAIN DE JEUX STOP SUIT JARDIN POTAGER STOP EMPRUNTE LIVRE AU KIOSQUE STOP MONTE SUR VELO PRIS A LA BORNE STOP TRAVERSE BOSQUET STOP ESPLANADE DE SCUPTURES STOP LUDIQUE STOP PASSERELLE STOP EXPERIENCE SENSORIELLE STOP STAND DE RAFFRAICHISSEMENT STOP FERRY STOP LUJIAZUI STOP 

Rétrograde

Pendant l'heure de pointe, un homme rentre du travail par le ferry depuis Lujiazui. En se dirigeant à pied vers la borne à vélo, il regarde les gens en train de jouer avec des cerfs-volants dans le parc au bord du fleuve Huangpu. Sur son chemin, il s'arrête rapidement au jardin minéral pour manger des jiaozi au marché nocturne. Puis, il pédale à travers l'Esplanade de Sculptures où il contemple une installation de James Turrell. Au même moment, il aperçoit une foule installée pour regarder un film en plein-air projeté au premier étage du Musée d'Art Chinois. Il continue son trajet et traverse le bosquet illuminé où les amoureux ont l'habitude de s'y promener le soir. Il dépose son vélo sous le viaduc du train à grande vitesse et observe des adolescents en train de jouer au ping-pong. Face au kiosque bibliothèque, quelqu'un lit une histoire à un groupe d'enfants. Enfin, son grand-père, qui joue au mah-jong, le salue avant de rentrer chez lui.